Raccordement tiny house : l’eau et l’électricité

C’est une question que beaucoup d’entre vous se posent, comment raccorder ma tiny house aux réseaux d’eau et d’électricité ? Quelles sont les options qui s’offrent à nous ? En effet, même en tiny, l’énergie c’est primordial. Et bien que nos mini maisons consomment peu, elles consomment tout de même. Alors, c’est important de s’assurer qu’on ne manquera de rien.

Aujourd’hui, petit tour d’horizon sur le raccordement d’une tiny house ! Nous allons étudier deux cas de figure possibles :

  • Pour les tiny house mobiles

Raccordement en eau et électricité d’une tiny house mobile

Si votre votre tiny sera déplacée souvent, alors vous voudrez pouvoir “brancher/débrancher” votre tiny facilement. Pour l’eau, certains ont opté pour la récupération de pluie, facile pour la douche et les toilettes, mais peut-on la boire ?

Et bien… non. L’Etat Français interdit la consommation de l’eau de pluie. Seuls les utilisations suivantes sont autorisées :

  • Remplir la chasse d’eau des WC
  • Laver les sols
  • Laver du linge, à condition d’utiliser un dispositif de traitement de l’eau adapté.

Source : Service-public.fr

L’eau de pluie, c’est bien donc, mais pas pour tout ! Le plus simple, et le plus sûr, ça sera bien évidemment de se raccorder au réseau plublic de distribution d’eau potable.

Les campings, PRL, ou tout terrain viabilisé vous permettront raccorder votre tiny house au réseau d’eau. Attention sur un point, il est important que le terrain soit “viabilisé” et pas seulement “constructible”. Viabilisé signifie que le terrain est raccordé aux réseaux collectif d’eau claire et grise et d’électricité.

Vérifiez bien que votre terrain soit un terrain viabilisé et non seulement constructible

Ok, super, et donc pour l’électricité ? Ici, c’est pareil. Vous avez deux solutions, une solution autonome, avec un kit panneaux solaires. On ne va pas s’étaler sur le sujet, on a déjà un super article là dessus.

La deuxième solution, c’est de se raccorder au réseau d’électricité. Vous pourrez raccorder votre tiny house très facilement si vous êtes dans un camping, un PRL ou terrain viabilisé. Câbles et tuyaux posés à même le sol, pour pouvoir filer à l’anglaise à tout moment !

Dans tout les cas, et même si vous avez pour objectif d’être autonomes, il est fortement recommandé de pouvoir raccorder sa tiny house aux réseaux collectifs. Assurez-vous donc d’équiper votre tiny des installations nécessaires.

Raccordement des tiny house installées à long terme sur un terrain

Dans ce cas là, vous avez une tiny house fixe, sur dalle, ou une tiny house sur roues mais vous n’avez pas l’intention de la déplacer.

Les solutions “d’autonomie”, le groupe électrogène solaire et la récupération d’eau de pluie, ne changeront pas. Vous pouvez les installer sur votre tiny de la même manière, qu’elle soit mobile ou fixe.

Tableau electrique

Mais, pour le raccordement en électricité, cela change un peu. En effet, comme votre tiny ne bougera pas, vous pouvez faire les choses bien proprement. Une belle tranchée pour bien cacher tous les tuyaux et câbles, c’est pas mal non ? C’est plus esthétique, et meilleur sur le long terme, puisque cette option a une plus longue durée de vie.

En bref :

Qu’elle soit mobile ou fixe, votre tiny house nécessitera un raccordement à l’électricité et l’eau. Vous pouvez opter dans tous les cas pour des solutions autonomes, mais elles se révèlent souvent insuffisantes (du moins pour satisfaire un cerain degré de confort).

Pour contrer cela, votre tiny doit pouvoir se brancher sur les réseaux public. Installations légères dans le cas d’une tiny house mobile, et tranchée pour une tiny house fixe.

Voilà, vous savez tout maintenant sur le raccordement d’une tiny house. Merci d’avoir lu jusqu’au bout, on se donne rendez-vous sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.
N’hésitez pas aussi à naviguer sur le blog, on a plein d’articles qui vont vous intéresser !

Laisser un commentaire