Toilettes sèches Tiny House : La solution miracle

cabane toilettes seches rouge dans la foret

Les toilettes sèches pour tiny house, ça vous tente ? On sait que beaucoup d’entre vous n’y sont pas encore tout à fait prêt… Mais aujourd’hui on va quand même essayer de vous convaincre que les toilettes sèches, c’est le mieux pour une tiny !

On parle d’abord des toilettes classiques, et ensuite on vous présente les différents types de toilettes sèche pour tiny house, avec leurs avantages, et leur prix.

Les toilettes classiques

Avant de nous pencher sur les toilettes sèches, intéressons nous d’abord aux toilettes classiques. On les connait, elle sont pratiques mais est-ce qu’elles sont vraiment intéressantes en tiny house ?

Pas forcément, car qui dit chasse d’eau dit… eau ! Il vous faudra donc une arrivée d’eau et une évacuation. Cela représente un encombrement supplémentaire, mais aussi la nécessité d’avoir soit un réservoir des eaux usées, soit d’être raccordé un réseau d’assainissement:

  • fosse septique
  • égouts
  • micro epuration

L’avantage principal des toilettes classiques, c’est bien évidemment leur confort. Cela dit, les toilèttes sèches ne sont pas si contraignantes que ça…

Les Toilettes sèches

Les toilettes sèches on un fonctionnement beaucoup plus simple, avec une installation rapide, elles ne nécessitent pas d’eau.

Beaucoup d’à priori existent sur ces toilettes, et nous les premiers n’étions pas vraiment fans de ces toilettes… Mais en se penchant un peu plus sur le sujet, on se rend compte que ce n’est pas si mal !

Voyons maintenant les différents types de toilettes seches

Les différents types de toilettes sèches

Les toilettes sèches à litière (ou à compost)

Ce sont les toilettes sèches les plus simples. Une structure en bois qui accueillera délicatement votre postérieur, un seau en dessous, avec de la sciure à l’intérieurs.

Toilettes sèches

La sciure permet d’absorber les liquides de de recouvrir les solides, éliminant ainsi les odeurs, tout en laissant une odeur de bois.

Tout ce que vous avez à faire, c’est d’aller vider le seau dans un compost environ une fois par semaine (pour 2 personnes).

C’est très honnêtement notre solution préférée chez Guide-tinyhouse.com.

Les toilettes sèches à séparation

Elle sont équipes d’une ventilation qui va assécher les matières fécales, ce qui élimine des odeurs. Aussi, comme son nom l’indique, les liquides et les solides ne vont pas au même endroit.

Toilettes sèches à séparation

Les solides vont dans un sac, ils sont asséchés par la ventilation. Ce sac est à composter, environ une fois par mois. Les liquidés sont évacués par les canalisations, avec les eaux grises.

Une installation rapide et facile d’utilisation.

Les toilettes sèches à évaporation et déshydratation

Plus onéreuses, plus difficiles à installer, mais plus confortables, les toilettes sèches à évaporation sont un bon compromis.

Toilettes sèche à évaporation

Certaines utilisent seulement le vent et le soleil, d’autres sont équipées d’un petit moteur électrique pour la ventilation. Ici, pas de sciure nécessaire

Avantages des toilettes sèches de tiny house

  • ✅Economies d’eau
  • ✅Pas de gaspillage d’eau potable
  • ✅Valorisation des déchets en compost
  • ✅Autonomie
  • ✅Installation simple et peu coûteuse

Inconvénients : surtout idées reçues sur les toilettes sèches :

  • Les odeurs : L’odeur nous fait un peu peur lorsqu’on parle de toilette sèche. Mais pas du tout, il faut vraiment qu’on oublie ce préjugé. On va le dire clairement, ça pue pas. C’est la sciure qui permet ça, comme on l’expliquait un peu avant, la sciure prend toute l’eau, et donc il n’y a plus d’odeur.
  • Aller vider les contenants : Oui, de temps en temps, il faudra aller vider le seau. Mais bon, avec une toilette sèche classique (oui je dit “une”, vous dites “un” toilette ?) vous n’aurez à vider le seau qu’une fois par semaine… Ca devrait aller, non ?

En bref !

Au fond, c’est à vous de choisir..! Si vous souhaitez vraiment avoir des toilettes classiques, vous pouvez.
Mais nous, on vous conseille vraiment les toilettes sèches, celles avec le petit seau, à l’ancienne.

Mais plusieurs types existent, avec des prix biens différents on l’entend. Mais maintenant que vous êtes experts en toilettes sèches, on sait que vous ferez le bon choix !

Merci à tous d’avoir lu l’article jusqu’au bout, n’hésiter pas à le partager bien évidemment sur vos réseaux sociaux. Suivez-nous aussi sur Instagram et Facebook.

Laisser un commentaire