Témoignage : Seb et Marie nous racontent leur aventure !

Deuxième témoignage de notre rubrique, la tiny house de Seb et Marie. Nous les avions contactés sur instagram, et ils ont eu la gentillesse de nous partager leur expérience.

On rappelle le but de notre rubrique : permettre à ceux qui hésitent à se lancer dans l’autoconstruction de tiny house de savoir à quoi s’attendre. Le premier témoignage du projet Senja de Diane et Guillaume vous a beaucoup plu, on espère que celui vous plaira tout autant. 🙂

Bonne lecture ! 😀

Présentez-vous en quelques mots.

Nous c’est Seb et Marie, on s’est lancés dans l’aventure tiny parce que nous étions à la recherche d’un habitat léger mobile de préférence à autoconstruire, qui puisse être autonome en énergies et qui minimise notre impact environnemental, la tiny house était donc ce qui correspondait le mieux.

Parlez-nous un peu de votre tiny 

Le châssis est une remorque spéciale Tiny House de 6m de long, ce qui nous fait un espace intérieur de 2m20 de large par 5m60 de long.
À l’intérieur on a une mezzanine, salle de bain avec toilettes sèches, une cuisine avec four et plaques de gaz, un poêle à bois et un coin salon surélevé avec des rangements dessous. À l’avant on a un grand coffre technique avec le chauffe eau gaz instantané, la bouteille de gaz, la cuve d’eau, les filtres, et toute l’installation solaire électrique.
Les évacutations se font directement dans le sol, nous n’utilisons pas de produits industriels pour la vaisselle, la salle de bain etc.
On vit sur un terrain non raccordé aux réseaux d’eau et d’électricité, la tiny est autonome, alimentée par trois panneaux photovoltaïques et nous récupérons l’eau de pluie d’un cabanon à quelques mètres de la tiny (nous n’avons pas encore raccordé les gouttières de la tiny à la cuve).

Quelle a été la durée de votre projet (ou estimation si non terminée), et comment avez-vous dégagé du temps pour le projet ? Si projet en cours, où en êtes-vous dans la construction ?

Entre le moment où on a décidé de se lancer dans le projet tiny et le début de la construction il s’est passé 8 mois pendant lesquels la remorque est arrivée, les plans ont été faits par Seb qui a fait des études d’architecture, et les devis et les choix des matériaux ont été faits.
On a commencé la construction en juin 2020 et on s’y installait un an plus tard en juin 2021.

Pendant la construction je travaillais en école maternelle, j’étais libre pendant les vacances scolaires et Seb ne travaillait pas donc il était facile pour nous de libérer du temps pour la construction.

Quel a été votre budget pour la tiny, et quels sont les points de dépense les plus importants ?

La tiny revient en tout à environ 25 000€ , les matériaux les plus importants financièrement : la remorque, le bois pour l’ossature et le bardage et les installations électriques dont les panneaux photovoltaïques et les batteries. On a essayé de prendre des matériaux moins cher et d’occasion par exemple le poêle à bois. Mais on a du coup laissé un peu de côté le challenge “poids de la tiny”, elle dépasse les 3t5 autorisés. Le jour de la pesée on ne s’attendait pas à ce qu’elle dépasse autant, sur le coup c’était un échec mais à l’utilisation on ne regrette pas du tout les matériaux qu’on a choisi malgré le poids.

Quelles ont été les plus gros échecs/réussites rencontrés durant le projet ?

Ce projet a permis de super moments de joie même si c’est pas toujours facile, on se donne une dead line qu’on ne peut pas atteindre, on a des surprises lors de la pesée, on rencontre parfois des problèmes de construction mais à côté de ça on a des échanges top avec d’autres autoconstructeurs et les proches qui nous aident, des rencontres et une satisfaction énorme quand on tourne la clé dans la porte pour la première fois, qu’on se lave avec l’eau de pluie ! C’est l’aboutissement d’un projet de construction mais aussi de mode de vie puisqu’on réduit énormément notre impact environnemental.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs auto-constructeurs ?

Ce que je peux conseiller à ceux qui hésitent encore c’est de prendre le temps de rencontrer des personnes qui sont en cours d’autoconstruction ou qui ont fini et qui seront ravis de partager leur expérience, et savoir à peu près quels materiaux on va utiliser et penser au poids de la tiny avant et pendant la construction !

Un mot pour ceux qui hésitent encore à se lancer ?

La tiny est un pont entre la manière dont on a l’habitude d’occuper notre planète telle qu’on la connait et celle qui se construit peu à peu et elle nous accompagne sur ce chemin. Ce sont des projets très enrichissants sur tous les aspects de notre vie.

Où est-ce que l’on peut vous suivre sur internet ?

Pour nous suivre sur instagram :
@sebibou09
@dudu_marie_

Laisser un commentaire